Hernie hiatale

Pourquoi un centre spécialisé des hernies et éventrations abdominales ?

Avec 700 interventions de réparations de paroi par an, le Centre Chirurgical Lyon Mermoz régulièrement classé parmi les 3 premiers Centre français. L’expertise de cette équipe permet d’apporter des solutions modernes et efficaces à ces problèmes pariétaux. En particulier, cela permet le plus souvent de proposer des approches chirurgicales mini-invasives par laparoscopie. L’utilisation de la coelioscopie permet des reprises d’activité professionnelle et sportive rapide. L’utilisation de matériel de renfort de paroi réduit le risque de récidive.

Qu’est ce qu’une hernie hiatale ?

La hernie hiatale est une anomalie anatomique : la partie supérieure de l’estomac a tendance à remonter dans le thorax, alors que normalement tout l’estomac doit se trouver dans la cavité abdominale.

Cette anomalie entraîne un reflux gastro-oesophagien qui est provoqué par la remontée du contenu de l’estomac, le plus habituellement acide, vers l’oesophage, en quantité et en fréquence anormale.

Docteur, dois-je me faire opérer ?

Tout le monde a du reflux, mais lorsqu’il est très important et très fréquent, il entraîne de l’oesophagite (irritation de l’oesophage) et des symptômes tels que du pyrosis  (brûlures), des régurgitations, la sensation de remontée d’acide vers la bouche.

Dans certains cas, ces remontées sont telles qu’elles entraînent des troubles respiratoires, de la toux, de l’asthme, des irritations au niveau de la gorge, de la bouche.

L’oesophagite chronique peut favoriser la dégénérescence des tissus et donc favoriser le cancer de l’oesophage à long terme.

Les risques de la cure de hernie hiatale par voie coelioscopique ?

Cette opération est bien codifiée et de réalisation courante, mais comme dans toute opération chirurgicale certaines complications peuvent survenir :

  • une réaction à l’anesthésie,
  • un saignement,
  • une plaie d’un organe abdominal…

Les modifications locales découvertes lors de l’intervention ou l’apparition d’une complication inattendue peuvent conduire votre chirurgien à modifier l’intervention initialement prévue afin de tout mettre en oeuvre pour remédier aux difficultés rencontrées.

Conseils post-opératoires

Après une chirurgie antireflux, vous constaterez dès les premiers jours la disparition de vos symptômes, avec arrêt immédiat de tout médicament anti-acide.
Cependant comme votre « valve » antireflux a été renforcée, vous pouvez parfois éprouver de la dysphagie (difficultés pour faire passer les aliments dans l’estomac).
Cette dysphagie est fréquente et, dans la majorité des cas, elle commence à s’améliorer après 4 à 6 semaines.

Questions fréquentes - Hernie hiatal

Quand faut-il contacter son chirurgien en post-opératoire?

Outre les contrôles postopératoires portés à votre connaissance, vous devez absolument contacter votre médecin si vous constatez par exemple une des situations suivantes :une fièvre persistante; des frissons; des saignements; un gonflement du ventre qui augmente ou des douleurs qui augmentent; la persistance de nausées ou de vomissements; une toux qui persiste ou des difficultés respiratoires; des difficultés persistantes à avaler des aliments; un suintement de liquide par